Scripts javascript : Aperçu
Page en cours de chargement...
MUSIQUE FRANCAISE DU XXème SIÈCLE

Association

L’association sans but lucratif «Les amis d’Emile GOUÉ»  a été fondée le 1er Novembre 1997. Elle est régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle a son siège social au Conservatoire Emile GOUÉ 1, rue René Cassin  23000 GUÉRET, et son adresse postale (secrétariat) au 142 boulevard Vincent Auriol  75013 PARIS

L'ASSOCIATION DES AMIS D'ÉMILE GOUÉ A POUR BUT DE PROMOUVOIR L'ŒUVRE D'ÉMILE GOUÉ
Script HTML-CSS Apparition avec restriction page : Outils-web.com Player FLV Multi
L'association "Les Amis d'Émile GOUÉ"
Script jQuery Affichage en accordéon : Outils-web.com
Le but premier de l'association est  de faire connaître et de promouvoir l’œuvre d’Emile GOUÉ musicien français mort pour la France. 

Nous nous proposons d'encourager, de coordonner, et de soutenir tous les efforts et les productions de nature à donner à la musique d’Emile GOUÉ la place à laquelle elle a droit.


A ce titre, nous réalisons, dirigeons ou supervisons diverses actions propices à la connaissance et à la diffusion de ses productions.  
Ces actions en faveur d’Emile GOUÉ, sont élargies aux artistes et aux personnages avec lesquels un lien historique ou esthétique est établi.

L’association est administrée par un Conseil d’Administration choisit parmi ses membres, un bureau élu pour 4 ans composé d’un Président, d’un Secrétaire et d’un Trésorier


Les membresse réunissent en assemblée générale ordinaire au moins une fois par an, en un lieu qui peut être différent du siège de l’association.

L’ordre du jour est réglé par le conseil d’administration. Les membres de l’association peuvant demander l’inscription d’une question à cet ordre du jour.

Les membres du bureau, ceux du Conseil d’administration, et les adhérents ne peuvent recevoir de rétribution en raison de leur action au sein de l’association 
Je déteste faire du prosélytisme, imposer mes idées, et faire à tout prix le bonheur des autres.
« Le véritable culte du souvenir consiste à favoriser par tous ses moyens toutes les possibilités qui existent à l’état virtuel, du fait que le disparu a existé. ».